Les rives su Styx (2009)

« L’extase est cinglante sur de roses corolles.
Claque alors sur mes joues la violence d’Eole…
Mes oreilles meurtries du silence en schéol,
entendent le coi pêcheur au discours qui s’étiole.

Embarquée sous des cieux qui se chiffonnent,
Fièrement parée de ma croqueuse couronne,
J’implore les Dieux d’une clémente aumône.
Que les anges qui bavardent me pardonnent…
Je plaide :
Se nourrir des tessons de ces éternités frivoles.
Eclore alors même que l’injuste noce convole.
Etre fauchée par la petite mort en plein envol.
Manger avec appétit l’onctueuse auréole…
J’avoue :
Je suis coupable. »
share

About Fanny